illégal


illégal

illégal, ale, aux [ i(l)legal, o ] adj.
• 1361; lat. médiév. illegalis, cf. 1. in- et légal
Qui n'est pas légal; qui est contraire à la loi. illicite , irrégulier. Exercice illégal de la médecine. Procédés illégaux. Détention illégale. ⊗ CONTR. Légal.

illégal, illégale, illégaux adjectif (latin médiéval illegalis) Qui est contraire à la loi. ● illégal, illégale, illégaux (synonymes) adjectif (latin médiéval illegalis) Qui est contraire à la loi.
Synonymes :
- défendu
- irrégulier
Contraires :
- légal
- réglementaire

illégal, ale, aux
adj. Qui est contraire à la loi. Trafic illégal.

⇒ILLÉGAL, -ALE, -AUX, adj.
A. — Qui est contraire aux dispositions de la loi. Synon. illicite; anton. légal. Acte illégal; procédure illégale. Le procureur du roi le fit prévenir que le parquet le poursuivrait pour « port illégal de cette décoration » (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 733). On fait chez lui une perquisition illégale. Des officiers, usant d'un subterfuge indigne, violent le domicile de tous les habitants d'une maison (CLEMENCEAU, Iniquité, 1899, p. 42) :
Toute délibération prise hors des réunions du Conseil, prévues ou autorisées par la loi, est nulle et de nul effet. Le Préfet, par un arrêté motivé, déclare la réunion illégale, prononce la nullité des actes, prend toutes les mesures nécessaires pour que l'assemblée se sépare immédiatement et transmet son arrêté au procureur général du ressort pour l'exécution des lois et l'application, s'il y a lieu, des peines déterminées par l'article 258 du Code pénal.
BACQUIAS, Conseil gén. et conseil arrond., 1934, art. 34, p. 54.
Emploi subst. masc. rare. Personne vivant dans l'illégalité. Je t'ai déjà demandé plusieurs fois de ne pas abriter d'illégaux : deux illégaux sous le même toit, chacun double les risques de l'autre... — Je ne peux pas laisser tomber un camarade traqué par les flics (VAILLAND, Drôle de jeu, 1945, p. 101).
B. — Vieilli. Qui est contraire à la justice. Tout despotisme est donc illégal; rien ne peut le sanctionner, pas même la volonté populaire qu'il allègue (CONSTANT, Princ. pol., 1815, p. 17). L'appropriation de la terre est illégale (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 201).
Prononc. et Orth. : [il(l)egal], masc. plur. [-go]. Att. ds Ac. dep. 1762, illégale (1762), puis -al. Étymol. et Hist. : 1370-72 (ORESME, Ethiques, éd. A. D. Menut, V, 1, p. 277). Empr. au lat. médiév. illegalis (1269 ds LATHAM). Fréq. abs. littér. : 136.
DÉR. Illégalement, adv. D'une manière illégale (supra A). La loi française (...) protège nos bourses et ne protège point nos personnes. À qui demande une réparation pour un seul centime illégalement perçu, l'accès des tribunaux est ouvert; il est fermé au citoyen qui se plaint d'avoir été illégalement enfermé (VIVIEN, Ét. admin., t. 1, 1859, p. 78). [il(l)]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1re attest. 1789 (Réimpression de l'Ancien Moniteur, I, 83b d'apr. Th. RANFT ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 137); de illégal, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 67.
BBG. — DUB. Pol. 1962, p. 318. - VARDAR (B.). Struct. fondamentale du vocab. soc. et pol. en France, de 1815 à 1830. Istanbul, 1973, pp. 245-246.

illégal, ale, aux [i(l)legal, o] adj.
ÉTYM. 1361, Oresme; lat. médiéval illegalis, de il- (→ 1. In-), et legalis. → Légal.
Qui n'est pas légal; qui est contraire à la loi. Illicite, irrégulier; défendu, interdit, prohibé. || Ce contrat est illégal ( Annulable, attaquable). || Actes, procédés illégaux; mesures illégales. Arbitraire, usurpatoire. || Exercice illégal d'une profession ( Marron [médecin, courtier marron]). || Port illégal de décorations. || Détention, révocation illégale. || C'est tout à fait illégal. || Cette mesure est non seulement illégale, mais anticonstitutionnelle.
0 La tutelle et la surveillance que les Guise imposaient à la royauté et que Catherine subissait impatiemment, contre lesquelles Charles IX et Henri III se défendront plus tard, étaient fort illégales. Toutefois, sans cette dictature, la France eût couru de bien plus grands périls.
J. Bainville, Hist. de France, p. 161.
CONTR. Légal.
DÉR. Illégalement, illégalité.

Encyclopédie Universelle. 2012.